Accueil

Mwen pa vle rete nan fè nwa

En Ayiti, on évalue à plus de 100,000, le nombre de personnes ayant un handicap mental, 80% d'entre elles n'ont aucune famille ou sont abandonnées  à elle-mêmes. Aidez-les à sortir de l'ombre.

'' Mwen pa vle rete nan fè nwa ''

Historique

En 1975, Monsieur Cantave, alors ambassadeur d'Haïti au Canada, invite Jean Vanier, fils de l'Honorable Georges Vanier, gouverneur général du Canada de 1959 à 1967, à venir fonder une communauté de L'Arche en Haïti. 

Dès l'origine, les Haïtiens prennent en main la fondation de L'Arche sur l'île.

Le 8 juillet, quelques mois après une première visite de Jean Vanier en Haïti, le premier foyer ''Kay Sen Josèf'' ouvre ses portes en accueillant Jean-Robert Bélizaire qui devient ainsi l'un des fondateurs de L'Arche Haïti.

Jacqueline et Jean-Robert

De 1975 à 1978, Jean Vanier vient 3 fois par année en Haïti. Comme il était arrivé en France lors de la fondation de la toute première communauté de L'Arche en 1964, de nombreux jeunes attirés par le leadership de Jean Vanier fréquentent L'Arche Carrefour. Parmi ces jeunes, il y a Jaqueline Sanon, actuelle directrice de la communauté.

En 1978, L'Arche est invitée dans le village de Chantal à 180km au sud-ouest de Port-au-Prince. L'Arche Chantal institue alors un programme de visites à domicile pour apporter aide et soutien aux familles ayant un enfant touché par un handicap mental. La communauté de Chantal voit le jour en 1980.

Avec le même objectif, L'Arche Carrefour fonde ensuite l'école Kè Konten dans le but de créer un service permettant la prise en charge du développement d'enfants souffrant d'un handicap mental.  

L'Arche Haïti est membre de la Fédération internationale de L'Arche qui compte aujourd'hui plus de 139 communautés dans 35 pays.

Le 12 janvier 2010, au moment du tremblement de terre, L'Arche Carrefour était très insérée dans son milieu. La peur du handicap mental s'était largement estompée pour laisser place au respect et à l'amitié. De nombreuses personnes du voisinage ont trouvé à L'Arche un abri sécuritaire durant les longs mois qui ont suivi cette terrible catastrophe.

Après avoir vu ses bâtiments détruits, la communauté de Carrefour inaugurait ses nouveaux locaux, le 13 mars 2011, grâce à la générosité et la solidarité de nombreux donateurs et donatrices.

 


 

Information : Association Arche Haiti

35, Rue Rigaud, Petion-Ville, Haïti.
Tél. : 2813-1490

Reconstruction


Dans un contexte post-séisme et un environnement fragilisé, toujours menaçant par les catastrophes naturelles et celles que nous produisons nous-mêmes en abandonnant notre responsabilité humaine, toute reconstruction qu'elle soit personnelle ou sociale demeure un grand défi.

Handicap mental


Avant le 12 janvier 2011, la situation des personnes ayant un handicap n’avait jamais été une préoccupation importante pour les Haïtiens. Depuis le tremblement de terre, il y a cependant un éveil sérieux de la population face à la question du handicap en Haïti. Qu'en est-il du handicap mental en particulier?

L'Arche Ayiti


À L'Arche Ayiti, nous privilégions une approche communautaire du handicap mental. Très appropriée à l'esprit haïtien et demandant moins de ressources médicales, celle-ci favorise la relation et le développement de la personne.