Accueil

Laissez-vous toucher par le handicap mental

 
'' Mèsi anpil pou soutyen nou''  

         Ti-Françoise, L'Arche Carrefour

Handicap mental

Avant le 12 janvier 2011, la situation des personnes ayant un handicap n’avait jamais été une préoccupation importante pour les Haïtiens. Depuis le tremblement de terre, il y a cependant un éveil sérieux de la population face à la question du handicap en Haïti. Qu'en est-il du handicap mental en particulier?

Lorsque l'on est différent, les gens s'éloignent de nous et nous oublient ...

Témoignages de personnes touchées, de près ou de loin, par la déficience intellectuelle

La situation du handicap mental en Haïti  

  • C’est par déduction plus que par la recherche scientifique que nous pouvons évaluer aujourd'hui en Haïti le nombre de personnes touchées par un handicap.
  • Dans les années 1980, un consensus international évaluait à 10% la population mondiale en situation de handicap. 3% de la population mondiale serait touchée par un handicap mental ou une déficience associée. 
  • En 2003, selon les chiffres du gouvernement, Haïti comptaient 340,000 personnes vivant avec un handicap. Lors du dernier recensement officiel fait au cours de la même année, aucune question ne permettait de confirmer ou d'infirmer cette statistique.
  • Aujourd'hui, suite au tremblement de terre, on dénombre officiellement 800 000 personnes handicapées dans le pays. 
  • Il est impossible aujourd'hui d'établir un portrait exact de la situation du handicap mental en Haïti

Ils sont là, quelque part, les milliers de gens touchés par un handicap mental. En cas de catastrophe, ils sont les premiers à être affectés.

Rejet ou oubli?

Haïti a un passé de rejet : les esclaves par les blancs; les mulâtres par les noirs; les pauvres par les riches; la femme par l'homme; l'enfant par l'adulte. Dans une histoire où le dominant vit mieux que le dominé, on comprend rapidement que pour s’épanouir, il faut cette subtile domination sur l’autre qui nous élève au rang des « écoutés ».

Les autres, mais vraiment tous les autres, ce sont des «sans-voix». Et lorsqu'un système social reste le même, que ce soit entre riches ou entre pauvres, les uns rejettent les autres, au gré de leur humeur.  À la toute fin de cette longue hiérarchie, se trouvent ceux qui ne peuvent se défendre.

L’oubli des plus faibles est si facile. Mille fois plus facile lorsque nous sommes victimes d'une situation d'urgence.

Gabriel, L'Arche Carrefour

Contribuez à la reconstruction d'une société haïtienne préoccuppée par le sort de ses membres les plus fragiles

Reconstruction


Dans un contexte post-séisme et un environnement fragilisé, toujours menaçant par les catastrophes naturelles et celles que nous produisons nous-mêmes en abandonnant notre responsabilité humaine, toute reconstruction qu'elle soit personnelle ou sociale demeure un grand défi.

Handicap mental


Avant le 12 janvier 2011, la situation des personnes ayant un handicap n’avait jamais été une préoccupation importante pour les Haïtiens. Depuis le tremblement de terre, il y a cependant un éveil sérieux de la population face à la question du handicap en Haïti. Qu'en est-il du handicap mental en particulier?

L'Arche Ayiti


À L'Arche Ayiti, nous privilégions une approche communautaire du handicap mental. Très appropriée à l'esprit haïtien et demandant moins de ressources médicales, celle-ci favorise la relation et le développement de la personne.